L’amitié et l’amour (par Francesco Alberoni)

L’amitié et l’amour
L’amitié existe-t-elle encore dans notre monde aujourd’hui?
Un premier regard pourrait nous faire craindre qu’elle ait disparu.
Le monde des affaires est dominé par l’idée de marché,l’économie et l’interêt;
la politique,par la course au pouvoir.Dans les deux cas,il reste peu de place pour la sincérité dans les rapports personnels.De plus,le monde moderne nous impose des changements continuels.Quitter son quartier et son travail,c’est finir par oublier ses vieux amis.Nous nous promettons de nous revoir,mais de nouveaux interêts développent en nous de nouveaux besoins,nous faisons de nouvelles rencontres.
Qui pourrait un instance songer à prendre un temps d’arrêt ,les yeux
tournés vers son passé?En Italie,le terme d’amitié comporte une connotation négative qui en fait presque le synonyme de privilège ou d`appui.Pour trouver du travail,être admis à l’hôpital,obtenir un logement,il est indispensable de faire jouer ses relations .Toute procédure régulière est inutile,la voie admisnistrative ne conduit à aucun résultat.L’amitié vous
permet de passer devant tout le monde,d`échapper à la règle.C’est ainsi
que ce concept finit par recouvrir un ensemble de critères de valeurs personnels,de privilèges,grands ou petits,dans un système social qui
devrait au contraire,pour être juste,obéit à des règles d`interêt général
et fondées sur le mérite.
Le monde moderne est caractérisé par une évolution des fonctions .Autrefois personnalisées,particularistes,affectives,elles tendent à devenir aujourd’hui
indifférenciées.marchandées et neutres.
L’amitié est donc perçue comme un sentiment anarchronique,voire comme source d’injustice.En amour, quitter l’être aimé réclame un effort surhumain.
Je comparai l’amitié et ce sentiment avec lequel on la confond donc souvent :
le choc amoureux.Notons que ce sont deux phénomènes très différents , voire opposés.Le choc amoureux est un fruit,un événement;il a un commencement précis.
Il y a son origine,un choc, une révélation.L’amitié à l’inverse,ne naît pas d’une révélation subite;elle devient elle-même grâce à des rencontres successives et à un appronfondissement de l’approche.Par ailleurs,l’amour n`est jamais vrai ou moins vrai,il ne peut être quantifié:infiniment,beaucoup,assez,un peu.Si je dis « Je suis amoureux»,jai tout dit.L’amour suit la loi du tout ou rien quand l’amitié revêt,au contraire,des formes variées et se manifeste à des degrés divers.elle oscille d’un minimum à un maximum de perfection.Elle peut être infime ,à peine un balbutiment,et elle peut être immense,démesurée.L`amour ,lui,est entier dès son apparition.L’amitié ,elle ,va s’intensifiant.Si l`on parle d’amitié,on a en tête des idées,d`utopie.
Poursuivons l’analyse.L`amour est une passion.Passion se dit en allemand Leidenschaft.Leiden signifie souffrance.La passion en effet ,est toujours mêlée de souffrance.L’amour est extace,mais aussi tourment.L`amitié ,en revanche,a horreur de la souffrance.Elle l`évite autant qu`elle le peut.
Des amis veulent être ensemble pour être heureux.S’ils n’y parviennent pas ,ils se quittent et mettent un distance entre eux.Une autre différence est fondamentale entre l`amour et l’amitié: Je peux tomber amoureux d`une personne qui ne me rendra pas mon amour, je ne cesserai pour autant d’être amoureux.L’amour n`est pas forcément un sentiment réciproque et l’un de ses caractères est de chercher à le devenir.L`amitié au contraire ,me semble-t-il requiert toujours de la réciprocité.
Je ne puis être l’ami de quelqu’un qui n`est pas mon ami.En amour quitter l’être aimé réclame un effort surhumain;pour nous libérer d`un amour non partagé,nous devons nous faire violence et haïr l’autre.Dans le même temps ,la haine de l’être aimé est ressentie comme le plus atroce des souffrances..En amitié,il n’y a pas de place pour la haine.Si je viens à haïr un ami, je ne suis plus son ami;l’amitié est rompue.
En amour ,la personne aimée est transfigurée.elle est elle-même et plus qu’elle-même.elle est double.Elle à la fois l’être très concret en face de nous et la divinité qui réunit en elle tout le possible du monde,tout ce que nous projetons en elle .L’amour est la révélation d`une trancendance .La prière à l’être aimée est un cri de désespoir.
Un ami n`est pas transfiguré.de mon ami, j’attends qu’il partage l’image que je me fais de moi-même,du moins dans une mesure raisonnable.Il ne fait pourtant pas qu’il me juge trop favorablement sinon je pourrais croire à la flagornerie de sa part.Mais si son jugement est trop négatif ou trop éloigné de ce que pense de moi-même,il ne me rends pas juste,et contredit dès lors une exigence fondamentale de l`amitié:à savoir que deux amis doivent avoir d`eux-mêmes des images réciproques semblables.Non pas identiques naturellement car il n’auraient pas rien à découvrir l`un de l’autre,mais sans dissonances excessives.Entre un ami et moi ,je ne peux imaginer de méprise.N’importe qui peut se méprendre sur moi,sauf lui.Si un ami me comprend mal,tout sera fini entre nous.Nous pouvons continuer à aimer une personne sans savoir si elle nous a aimé en retour ,ou trompé,si elle était aimable ou non ,si son âme était généreuse ou mesquine.
Chercher à le savoir est précisément une manifestation de l’amour..Après de nombreux années,l’amour s’interroge encore de la même manière,il effeuille toujours la margarite.Dès le premier instant naît une seule question et qui se posera en permanence;seule la présence de l’être aimée qui dit «Oui» apporte une réponse .Que cesse sa présence et la réponse cesse à son tour ; et la question revient constante,obsédante,angoissante.Nul ne peut dire ,comme l’exigeant la raison.«Que m’importe?» Telle est la tâche aveugle de l’amour qui aime ce qui restera toujours inacessible,car il a pour fin un devenir ensemble un devoir être .Telle est aussi la misère de l`amour ,n`être rien d`autre qu`un questionnement et ne pouvoir y mettre un terme quand l’autre est indifférent ou hostile.Telle est l`injustice de l’amour qui ne connaît ni le vice ni le vertu,et qui ne récompense les bons ni ne punit les méchants.L`amour est sublime et misérable,héroïque et stupide.Juste ,jamais ce ce n`est pas l’amour qui relève du registre de la justice ,c’est l’amitié.
En amour ,nous nous tourmentons sans fin pour déchirer le comportement de l’autre.Nous nous demandons avec angoisse que sont les motifs qui déterminent ses choix.Telle est la conséquence du terrible pouvoir que l’être aimée exerce sur nous.Tous nos besoins ,tous nos désirs ,tout notre bonheur dépendent de lui et nous
souhaiterions,quand nous sommes malheureux,pour détruire les causes de notre infortune.L`amour est tour à tour soumission et résistance à un pouvoir qui persiste au-delà de notre propre volonté.L`amour ,en revanche,
n`admet aucune domination.Notre amitié est le produit de notre volonté,Elle prend fin quand ,librement la volonté le décide….

Dans l’amitié ,aucune passion ne nous excède.Nous sommes beaucoup plus exigeant sur le plan moral à l’égard de nos amis que le vis-à-vis des autres.

Le choc amoureux est un fait ,un événement,il a un commencement précise.Il a son origine.Un choc ,une révélation.L’amitié ,à l’invers,ne naît pas d’une révélation .L’amitié à l’invers, ne naît pas d`une révélation subite,elle devient elle-même grâce à des rencontres sucessives et à un appronfondissement de l’approche.Il n’y a ,entre deux amis ,ni bénéfice ni profit.On n’accable pas ses amis de remerciements pour un service rendu.
L’amitié ne permet pas tromperie ni malveillance.Il faut savoir déceler en elle le vertu ouvert de l’autre et le valoriser.un ami doit savoir être ouvert ,débordant de vie,drôle.Il ne doit être ennuyeux ou importun.Trop généreux et nous couvrant de cadeaux,il susciterait la necessité de rendre et créerait de trop pesant devoirs de réconnaissance.L’amitié doit toujours être fraîche ,léger,même quand elle est héroïque.Même devant la mort, l’amitié sait dire:«C’est ainsi».

3 responses to “L’amitié et l’amour (par Francesco Alberoni)

  1. Merci beaucoup grand frere,
    Je vais essayer de lire ce text. ca m’intereste beaucoup.

  2. Merci.J`espère tu vas bien comprendre le texte parce que c`est
    pas difficile à comprendre.Je suis désolé que je ne puisse pas le
    traduire en Khmer.

  3. J’ai déjà lu.. c’est bien, mais je ne comprends pas très bien.. J’aimerais le relire en khmer, si vous avez le temps de traduire..

ឆ្លើយ​តប

Fill in your details below or click an icon to log in:

ឡូហ្កូ WordPress.com

អ្នក​កំពុង​បញ្ចេញ​មតិ​ដោយ​ប្រើ​គណនី WordPress.com របស់​អ្នក​។ Log Out / ផ្លាស់ប្តូរ )

រូប Twitter

អ្នក​កំពុង​បញ្ចេញ​មតិ​ដោយ​ប្រើ​គណនី Twitter របស់​អ្នក​។ Log Out / ផ្លាស់ប្តូរ )

រូបថត Facebook

អ្នក​កំពុង​បញ្ចេញ​មតិ​ដោយ​ប្រើ​គណនី Facebook របស់​អ្នក​។ Log Out / ផ្លាស់ប្តូរ )

Google+ photo

អ្នក​កំពុង​បញ្ចេញ​មតិ​ដោយ​ប្រើ​គណនី Google+ របស់​អ្នក​។ Log Out / ផ្លាស់ប្តូរ )

កំពុង​ភ្ជាប់​ទៅ​កាន់ %s